MICROMINERAL - PASSION

Dans la région de Mercus (Ariège), samedi 30 mai 2015

Ce samedi 30 mai, veille de la fête des mères, nous n'étions que deux à cette sortie/prospection : Mon pote Laurent et moi même.

Objectif de la journée : recherches d'affleurements d'albitites susceptibles de nous livrer quelques oxydes de titane. Pour se faire,  les renseignements dont nous disposons mentionnent une zone à fracturation du côté d'Antras, ainsi qu'une ancienne carrière située dans le même périmètre.

La suite en images :

 

 

 

antras 1.jpg

Le long de la piste qui doit nous conduire à l'ancienne carrière. La météo n'est pas gentille avec nous : crachin soutenu et brouillard dense ! tout le piedmont ariégeois est accroché à partir de 600m...et les prévisions ne prévoient pas d'amélioration !

Sur cette piste, quelques affleurements de gneiss pourri et parfois de feldspath. Hélas, pas de minéralisations significative. Après une recherche d'environ une bonne demi-heure, direction la carrière.

 

 

antras 2.jpg

Arrivée à l'entrée de l'ancienne carrière. La carte géologique mentionne un pointement de quartz à cet endroit. En effet, quelques blocs de quartzite sont éparpillés ça et là. Certains sont géodiques et renferment des cristaux limpides de SiO2. Mais nous ne sommes pas venus pour le quartz !

 

 

antras 3.jpg

Ce qui reste des installations de la vieille carrière : un compresseur totalement rouillé ! Dans l'ancienne exploitation, pratiquement composée de feldspath, pas de découvertes mirobolantes. Le faciès de la roche n'est pas sans rappeler celui que l'on peut observer au rocher du Bari. Seul un affleurement semble receler quelques minéralisations : clinochlore et peut-être zoïzite (très petits cristaux roses). Mais pas de titanite, anatase ou autres oxydes de titane !

 

 

 

 

antras 4.jpg

 En marche vers le sommet du pech (930 m). Toujours le brouillard. On redescendra rapidement pour aller sur d'autres gisements précédemment découverts.

 

 

 

antras 5.jpg

 Surprise sur le chemin du retour ! quelques solipèdes à l'abri de la pluie. Ce n'est pas sans me rappeler le cheptel tournefeuillais que j'ai côtoyé il y a quelques années. Mais non, pas possible ! le cheptel en question était constitué en majeure partie de bovins (certains auraient plutôt dit : de vieilles vaches...) dans le cas présent, il s'agit bien évidemment d'équins dont le nom particulier "d'ânes" n'est pas automatiquement synonyme "d'abrutis".... sauf dans le cas du cheptel précédemment cité.

Bon. On parle d'autres choses ?

 

 

antras 6.jpg

Ah enfin ! petit break de midi. Les emplacements pour casser la croûte ne sont pas rares en Ariège. Au menu (frugal) du jour : Omelette au fromage, gésiers de canard confis, fromage, cerises. Le tout arrosé d'un petit Côtes du Rhône de derrière les fagots. Bien sûr, également un petit cognac hors d'âge pour faire passer le tout.

 

 

antras 51.jpg

Arrêt obligé au filon Durandal (seuls les initiés comprendront...) Les titanites sont toujours aussi abondantes et accompagnent parfois la stilbite ! Mais bon. Afin de préserver ce gisement de la cupidité morbide de certains minéralos (plutôt des pseudo minéralos), ce site ne sera jamais divulgué, sauf pour les fameux initiés. Que les autres aillent se faire mettre par les Hélènes.

 

 

 

antras 7.jpg

 Ah tiens, le soleil est de retour ! Sur les petites routes de l'arrière campagne ariégeoise, où il est parfois difficile de se croiser, les nombreux affleurements sont légions !

Mais aucun nous a livré de quoi satisfaire notre appétit minéralogique. Bon, il est presque 16h, il est temps d'aller jeter un dernier coup d'oeil au rocher du Bari avant de rentrer sur la capitale régionale.

 

 

antras 8.jpg

Les travaux de sécurisation sont achevés. Quelques coups de masse et de nombreux blocs de feldspath à faciès "roquefort" sont extraits de la zone. Au premier coup d'oeil, les titaneries sont présentes! Mais elles ne seront observables qu'après nettoyage. Il y en aura pour les amis.

Voilà.

Dernier week-end de mai.... le mois de juin va commencer avec les grosses chaleurs prévues par M.F. Peut-être une sortie samedi prochain (6 juin) avec un débarquement de mes potes et moi du côté aveyronnais cette fois....

 

A+

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



01/06/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres